Dernières chroniques

mercredi 11 mai 2016

Oniria tome 3


Oniria, tome 3 : La guerre des cauchemars
Auteur : B.F. Parry
Éditeur : Hachette
Date de publication : 21 octobre 2015
Nombre de pages : 277


Résumé :


Il existe un monde ou prennent vie tous les rêves et les cauchemars que les Terriens endormis creent nuit apres nuit : Oniria, le Royaume des Rêves. Grace à son sablier magique, Eliott parcourt ce monde fou et merveilleux mais aussi plein de dangers. Son objectif : sauver son père du terrible sommeil dans lequel il est enferme.
La guerre fait rage entre le Royaume des Rêves et la Nouvelle République Cauchemar, mettant Oniria à feu et à sang. Par ricochet, l'imagination des Terriens s'en trouve tétanisée.
Eliott, Katsia et leurs amis essaient tant bien que mal de mener leur mission au milieu de ce chaos. Mais mensonges et trahison ébranlent bientôt leurs convictions les plus profondes. Le groupe des rebelles parviendra-t-il à conserver l'unité dont il a besoin pour sauver le père d'Eliott et ramener la paix à Oniria ?




Mon avis:


J’ai lu ce troisième opus directement après les deux précédents. Pour quelle raison ? Il m’était tout simplement impossible de quitter cet univers fabuleux. Je m’attendais à ce que les choses se compliquent pour Eliott et également à ce que la situation se dégrade à Oniria, mais je dois dire que j’ai été totalement « choquée » par le tournant que prend l’histoire. Ce troisième tome est bien plus sombre, sinistre même et il a réussi à me rendre encore plus accro à cette saga. Je n’étais pas très loin du coup de cœur cette fois !

Nous retrouvons Eliott toujours en mission pour tenter de sauver son père. Mais cette fois-ci rien ne va plus à Oniria. La Nouvelle République Cauchemar a déclaré la guerre au Royaume des Rêves et cela impacte également sur le monde des humains. Ces derniers ressentent la tension présente à Oniria à travers leurs rêves. Si les choses ne changent pas très rapidement, cela pourrait avoir des conséquences dramatiques…
En ces temps de conflit, tous les coups sont permis et il est devenu difficile de distinguer un allié d’un ennemi. Eliott parviendra-t-il à réguler la situation tout en sauvant la vie de son père, inextricablement liée au destin du monde des rêves ?

Les intrigues politiques mises en places dans le roman précédent prennent ici une ampleur démesurée. Par effet boule de neige, tout le monde à Oniria - mais aussi dans le monde des humains - est touché. L’auteur mène la danse d’une main de maître, nous laissant à peine le temps de souffler avec l’action omniprésente et les nombreux retournements de situation.
Oniria est certes une saga jeunesse à la base, mais cela n’empêche pas l’auteur de torturer ses personnages. L’atmosphère est bien plus sombre ici et la menace plane à chaque page, si bien que l’on se demande à quel moment une tragédie s’abattra sur nos chers protagonistes. Et honnêtement, lorsque cela s’est produit, je n’arrivais pas à y croire et j’ai même failli verser ma petite larme !
C’est sans compter la fin qui m’a carrément arraché le cœur d’ailleurs !

J’ai été ravie de retrouver mes personnages chouchous ainsi que les autres. Ils évoluent chacun différemment et la tension qui nait entre certains d’entre eux m’a réellement fait mal au cœur. La Bête est un être sournois qui parvient facilement à duper son monde…
Eliott prend enfin le taureau par les cornes et s’entraine avec acharnement pour être capable d’affronter les cauchemars. Mais malheureusement, certains évènements vont le déstabiliser et on se demande bien comment il va faire pour redresser la barre. Heureusement que la chère Aanor lui apporte un peu de douceur et de tendresse.

Encore une fois, je me suis laissée emporter avec délice par la plume délicate de l’auteur. Je suis à chaque fois stupéfaite par son imagination. Ici ce ne sont pas tant les lieux où les nouveaux personnages qui ont su m’ébahir, mais plutôt le mécanisme bien huilé de l’intrigue. Certains protagonistes montrent leurs plus noires facettes, d’autres doutent de tout et n’importe quoi et ce climat d’hostilité nous entraine dans un véritable tourbillon infernal, qui ne peut déboucher que sur une fin atroce. Et cette fin justement… quelle frustration, quel enfer, quelle tristesse de ne pas avoir la suite a portée de main !
J’espère que le quatrième tome ne se fera pas attendre trop longtemps !


En résumé, un troisième opus plus sombre, surprenant et totalement addictif ! L’auteur nous offre un récit bourré d’action et de retournements de situation à couper le souffle. J’en ai presque eu les larmes aux yeux à la fin. Vous l’aurez compris, je vous le recommande vivement et j’attends la suite avec impatience !

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer