Dernières chroniques

mercredi 13 avril 2016

Les Proies

Les Proies
Auteur : Matt De La Penna
Éditeur : Robert Laffont (Collection R)
Date de publication : 11 Février 2016
Nombre de pages : 421




Résumé :



Quand le tremblement de terre a frappé, Shy était en mer pour son job d'été. Le paquebot où il était employé comptait parmi les plus luxueux qui aient jamais existé. Il repose maintenant au fond de l'océan Pacifique, avec presque tous ses passagers. Shy n'a pas été le seul à s'en tirer. Addie, fille d'un richissime et mystérieux homme d'affaires, l'a rejoint sur son canot de sauvetage. Mais lorsqu'ils ont atteint l'île providentielle où se sont réfugiés les rares survivants, elle s'est évanouie dans la nature. Shy se console en retrouvant Carmen, sa superbe collègue, et ensemble ils découvrent un moyen de rentrer chez eux. Avant de disparaître, Addie lui a confié un secret. Un secret pour lequel certaines personnes seraient prêtes à tuer - et ont déjà tué. Elle possède le moyen de tout faire basculer. Mais où est-elle ? Tous les indices pointent vers la Californie, dévastée par les catastrophes et infestée de gangs armés. La route sera longue...

Mon avis:



Comme je le disais lors de ma précédente chronique, j’ai vraiment apprécié le premier tome donc je me suis lancée dans la lecture du deuxième dans la foulée.

Nous retrouvons Shy, en compagnie de Carmen et de Cireur. Tous trois entreprennent un voyage périlleux, tout d’abord pour rejoindre la terre ferme, puis pour poursuivre leur mission. Car eux seuls sont au courant de ce qui se trame réellement, ainsi qu’Addie qui a mystérieusement disparu dans la nature.
Shy sera-t-il prêt à tout pour faire éclater la vérité, même si le prix à payer est plus élevé que ce qu’il imaginait ?

Si je m’attendais à être transportée comme avec le premier tome, j’ai malheureusement trouvé que ce second opus était légèrement inférieur. Il ne m’a pas autant chamboulée, j’ai été bien moins investie dans l’histoire . Je pense que c’est surtout dû au fait que l’on rejoint un schéma plus classique, plus souvent rencontré dans les dystopies. Le côté scénario catastrophe qui m’a plu au départ n’était pas vraiment présent ici, mais l’histoire reste malgré tout intéressante. Il y a également moins de spectaculaire et l’auteur joue plutôt sur la psychologie des personnages.

L’auteur ménage le suspense une fois de plus, en donnant les réponses à nos questions au compte-gouttes. Malgré tout, certaines clés manquent à la fin. Qui était réellement Cireur qui semblait connaître tout et tout le monde ? Quel était cet étrange phénomène lié à son carnet ? Quelle est l’utilité de la clé ? etc.
Je suis d’accord qu’il est parfois important de garder une part de mystère, mais c’était tout de même un peu frustrant.

Cela dit, j’aime beaucoup ce que sont devenus nos personnages, même si Addie m’a un peu déçue au final. Tous ont été métamorphosés par ces aventures et on sent bien que leurs vies ne reprendront jamais un cours normal.

En ce qui concerne la fin, comme je le disais, il me manque des réponses à mes questions et il y a aussi ce que fait Shy que je ne m’explique pas vraiment. On dirait qu’il ne sait plus ce qu’il veut… Et on dirait surtout que l’histoire n’est pas terminée en fin de compte alors que la saga est bien finie. J’ai donc aimé ce roman, mais je ne peux m’empêcher d’être un peu déçue lorsque je repense au premier tome et à la manière dont il m’a transportée contrairement à celui-ci.


En résumé, bien que j’ai apprécié cette lecture, je trouve ce second et dernier tome moins bon que le premier. Je n’ai pas été aussi transportée par l’histoire et surtout j’ai trouvé la fin frustrante. D’autant plus qu’il me manque toujours certaines réponses à mes questions.

1 commentaire:

  1. Je te rejoins sur la "fin" : ce n'est pas une fin ça ! :O Cela serait passé si un troisième tome était prévu, mais même pas !

    RépondreSupprimer