Dernières chroniques

mardi 5 avril 2016

La loi du dôme

La loi du dôme
Auteur : Sarah Crossan
Éditeur : Bayard
Date de publication : 13 Janvier 2016
Nombre de pages : 437





Résumé :



Les arbres ont été éliminés de la terre et l'oxygène s'est raréfiée, provoquant des millions de morts...
Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s'est constitué autour d'un Etat totalitaire et d'une société, Respirer Inc. qui contrôle l'air que les habitants respirent.
Tout en haut de l'échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l'oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d'air qu'ils respirent...
Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l'intérieur du Dôme.
Elle est en danger et doit fuir, à l'extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une Auxiliaire, partis camper hors du Dôme et leur demande de l'aide...


Mon avis :




J’avoue avoir été attirée par le titre, mais j’ai attaqué cet ouvrage avec une légère appréhension tout de même. J’avais réellement peur qu’il manque d’originalité…

Inutile de résumer ce roman, la quatrième de couverture s’en charge très bien elle-même et cela évitera les spoilers !

Dans ce livre, nous découvrons un monde privé d’oxygène. Une grande majorité de la population mondiale a été décimée lorsque ce changement est survenu, quant aux autres ils ont eu « la chance » de pouvoir s’installer sous des dômes. On retrouve ici une différente flagrante entre les pauvres – qui luttent chaque jour pour payer l’oxygène qu’ils respirent et font leur possible pour ne pas trop en consommer – et les riches – qui eux peuvent faire du sport et s’acheter des bouteilles d’oxygène à loisir. Les pauvres sont entassés dans des quartiers sombres au centre du dôme, tandis que les riches profitent de larges espaces éclairés…
Nous retrouvons également une société qui contrôle l’oxygène, donc autant dire tout, ainsi qu’une Résistance mieux organisée que ce que tout le monde pense. Ce sont un peu les codes de base de la dystopie et cela n’a rien de vraiment original en soi.

Le souci avec l’histoire c’est que, comme la base est déjà vue et revue, elle est donc très prévisible. J’aurais aimé qu’elle sorte un peu plus du lot. On devine aisément où l’auteur va nous mener et en plus de cela, certains évènements ne sont pas crédibles. Je pense notamment au coup du drone qui repère les humains grâce à la chaleur qu’ils dégagent. Que font nos personnages face à cette situation ? Ils se dévêtissent et se roulent dans la neige et là, miracle, ça marche ! Je trouve cela un peu léger… Et ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Concernant les personnages, il n’y a rien de vraiment original non plus. On a le riche, la pauvre et la rebelle. Et le garçon a le cœur qui balance entre les deux filles, bien entendu. Je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur pour les personnages puisque même Alina (la rebelle) m’a parfois agacée.

Je me rends compte que mon bilan sur ce livre n’est pas très reluisant. C’était tout de même une lecture plutôt agréable. Peut-être que je deviens un peu plus difficile avec le temps ! Je lirai tout de même la suite, même si cela ne sera pas ma priorité !


En résumé, un livre qui manque d’originalité et trop prévisible. Un manque de cohérence dans certains passages ainsi que des personnages auxquels je n’ai pas réussi à m’attacher. Cela reste une lecture divertissante, mais sans plus.

2 commentaires:

  1. Effectivement c'est du vu et revu. Un mélange entre Naturalis - je ne sais pas si tu l'as lu - et Dôme de Stephen King. Enfin en tout cas c'est l'impression que j'ai vu ce que tu en dis. Je ne sais pas si je le lirais, surtout si on fait mieux dans le genre :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je n'ai pas lu Naturalis ;)
      Oui, bon après certains romans partent avec des bases pas vraiment originales et parviennent à nous surprendre mais là non...
      Après peut-être que je cherche la petite bête, mais comme je le disais niveau crédibilité dans certains passages, j'ai connu mieux!
      Enfin cela dit je sais qu'il a quand même été plutôt apprécié ce livre

      Supprimer