Dernières chroniques

samedi 16 avril 2016

King's Game T3 Spiral


King’s Game, tome 3 : Spiral
Auteur : Nobuaki Kanazawa
Éditeur : Lumen
Date de publication : 7 avril 2016
Nombre de pages : 348




Résumé :



Deux jeunes filles découvrent dans les décombres d'un lycée en ruines un mystérieux carnet de notes. C'est celui de Natsuko, la rivale de Nobuaki dans « King's Game - Extreme ». Elles découvrent la raison pour laquelle la jeune fille est prête à tout pour survivre : elle a déjà vécu un King's Game.


Mon avis:

J’ai eu des hauts et des bas avec cette saga, pourtant je suis toujours prête à lui laisser sa chance, car j’avais vraiment eu un gros coup de cœur pour le premier tome. La chose que je crains le plus à chaque fois, c’est de trouver les évènements répétitifs. Or, ici cela n’a pas du tout été le cas !

Tout démarre lorsqu’une jeune fille, amatrice d’histoires bizarres et horrifiques, se prend de passion pour le jeu du roi. Elle a lu le roman King’s Game et décide de partir sur les traces de ses personnages pour s’amuser. Sauf qu’elle ne se doutait absolument pas que tout ceci était réel. Au cours de ses investigations, elle retrouve un carnet rédigé par une certaine Natsuko, qui a elle aussi survécu à ce jeu. Ce qu’elle va y découvrir risque bien de la changer à tout jamais...

Tout d’abord, je dois dire que j’ai adoré la mise en place de cette histoire. Cette jeune fille, qui est fan du livre King’s Game, et cette enquête qu’elle entreprend permet d’ancrer encore plus ce qui suit dans la réalité. Elle ne sait pas ce qui s’est passé après le premier tome, nous replongeons donc dans le passé avec elle pour découvrir le premier jeu du roi vécu par Natsuko.

J’ai eu un peu du mal à me situer au début, entre les origines, les tomes un et deux, bref je ne savais plus à quel moment du récit on se trouvait et il m’a fallu un petit temps d’adaptation. Malgré tout, je me suis très vite laissée emporter par l’histoire et j’ai dévoré le roman en quelques heures. Natsuko est vraiment un personnage incroyable. Je l’avais détestée dans le précédent opus où elle était présente, mais ici j’ai vraiment été touchée par son vécu. Et on comprend pourquoi elle devient le pire cauchemar de Nobuaki par la suite...

Cette fois, je n’ai absolument pas eu cette sensation de répétition. Le journal de Natsuko occulte les détails pas vraiment intéressants du début afin d’entrer vraiment dans le vif du sujet. Et cela fonctionne à merveille, car j’ai vraiment été passionnée par le récit du début à la fin ! Il n’y a pas de temps mort, ou si peu, juste de quoi laisser monter la pression. Enfin, ce qui est super c’est que l’histoire de la jeune fille qui trouve ce journal est utile également, puisqu’elle nous permet de mettre en place les dernières pièces du puzzle, de nous apporter quelques réponses qui nous échappaient encore.


En résumé, j’ai été totalement conquise par ce roman. J’ai été ravie de me laisser emporter comme avec le tout premier opus et je l’ai dévoré en quelques heures. Natsuko est un personnage qui mérite d’être connu, même si elle était détestable précédemment. Je n’ai plus qu’une envie désormais : découvrir la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire