Dernières chroniques

jeudi 3 mars 2016

Let the Storm Break


Let the Storm Break
Auteur : Shannon Messenger
Editeur : Lumen Editions
Date de publication : 3 mars 2016
Nombre de pages : 437



Résumé :


Vane Weston, le dernier sylphe de l’Ouest, a survécu à son premier affrontement avec l’ennemi. Il reste cependant une cible de choix, car lui seul détient le pouvoir des quatre vents… du moins c’est ce que tous s’imaginent. Car Audra, depuis qu’elle s’est unie à lui en se laissant voler un baiser – trahissant par là son serment de gardienne et tous les sylphes – maîtrise, elle aussi, la même force secrète.

Partie loin au nord pour fuir de terribles révélations sur son passé, la jeune fille se retrouve malgré elle attirée dans la Vallée de la Mort, repaire de Raiden et de ses guerriers. Et ce qu’elle y découvre la terrifie. Vane et Audra se trouvent face à un dilemme : révéler leur secret aux Veilleurs afin de leur permettre de combattre Raiden, et réduire ainsi à néant le sacrifice de tout un peuple, ou s’entêter à refuser au risque de perdre la guerre ?

S’ils parviennent à survivre aux forces venues les détruire, leur restera-t-il quoi que ce soit après le passage de l’ouragan ? Dans Let the Storm Break, la suite de Let the Sky Fall, Shannon Messenger mêle toujours avec autant de talent scènes d’action, créatures fantastiques et humour rafraîchissant. Laissez-vous entraîner par le souffle épique de sa nouvelle série !


Mon avis :



J’avais apprécié l’univers de Let the Sky Fall, il me tardait donc de découvrir la suite !
Je remercie encore une fois Emily et Lumen Editions pour ce service presse !

Nous retrouvons Vane après les terribles évènements qu’il a dû affronter à l’aide de sa gardienne Audra. Un lien indestructible les relie désormais l’un à l’autre, mais l’absence de la jeune femme le consume et il ne peut s’empêcher de douter. Au point qu’il se révèle plutôt être un élève médiocre au cours de ses entraînements. Pour un futur roi, seul maître des quatre vents, ce n’est pas très brillant. Et même certains parmi son peuple ne cachent pas leur déception !
Malgré tout, il y a plus grave… Raiden n’a pas fini ses manigances pour obtenir ce fameux pouvoir suprême et il se révèle être un ennemi bien plus redoutable que ce que Vane imaginait. Pire encore, depuis que Vane et Audra sont liés, il semblerait que la jeune femme partage le don du dernier Sylphe de l’Ouest. Malheureusement, cette nouvelle va parvenir aux oreilles de Raiden et ce dernier va faire de la capture d’Audra sa priorité, son obsession…
J’avais hâte de savoir ce qui allait se passer après la fin du premier opus. Surtout, j’étais réellement impatiente d’en apprendre plus sur les Sylphes et leurs pouvoirs. Je dois dire que sur ce point je n’ai pas été déçue, bien au contraire !

L’histoire est assez longue à démarrer, mais les points de vue alternés de Vane et d’Audra apportent un certain rythme qui évite au lecteur de s’ennuyer. J’ai tout de même ressenti un léger manque d’action par moment, même si cela n’était pas vraiment gênant. On se rend compte que, comme la plupart des seconds tomes, Let the Storm Break est une transition, il sert de mise en place au troisième opus. La fin spectaculaire confirme bien cette impression d’ailleurs et je suis persuadée que le prochain roman sera tout simplement époustouflant !

En ce qui concerne les personnages, ils ont réellement évolué depuis le début de la saga. Vane n’est plus le jeune homme un peu lourd et parfois prétentieux qu’il était. Non, tout ce qu’il lui importe, c’est de pouvoir vivre au grand jour son amour pour Audra. Il fait également tout son possible pour protéger Sylphes et humains des menaces de Raiden.
Audra, quant à elle, m’a vraiment touchée. Dans le premier opus, elle semblait froide et distante, ce qui était en réalité un simple masque. Ici, elle se remet en question, mais n’a aucun doute en ce qui concerne ses sentiments. Elle est seulement effrayée et n’a pas confiance en elle. La seule personne qui lui importe c’est Vane et elle est prête à tous les sacrifices pour le protéger.
Concernant les personnages secondaires, l’un d’entre eux m’a beaucoup intriguée et j’ai adoré la personnalité de Rafe.

L’intrigue, quant à elle, gagne en épaisseur. On en apprend plus sur les méthodes du terrible Raiden et le premier face à face avec cet ennemi aussi puissant qu’effrayant m’a fait froid dans le dos !
La plume de Shannon Messenger est, comme toujours, très agréable et parfaitement maîtrisée. Toutes les révélations de ce roman étaient comme distribuées au compte goûte, arrivant à chaque fois au moment opportun pour redonner un peu de piquant à l’histoire. Et on sent bien que l’auteur en a encore en réserve ! Si nous avons la réponse à certaines questions, d’autres apparaissent et j’ai vraiment hâte de lire la suite pour savoir ce qu’il adviendra de Vane et Audra – surtout après une telle fin !
La fin, justement, mérite qu’on s’y attarde un peu. Si je ne peux pas en parler pour ne pas la révéler, elle m’a réellement coupé le souffle et le livre se conclut sur un événement inattendu qui a réussi à me briser le cœur ! J’espère donc que le troisième opus arrivera vite !


En résumé, bien que ce second tome soit un peu long à démarrer, c’était une très bonne lecture. Les personnages évoluent, les évènements se précisent et les révélations faites ici sont plus qu’intrigantes ! J’ai vraiment hâte de voir ce que Shannon Messenger nous réserve pour la suite !

1 commentaire: