Dernières chroniques

samedi 20 février 2016

Glass Sword

Red Queen, tome 2 : Glass Sword
Auteur : Victoria Aveyard
Editeur : MSK
Date de publication : 10 février 2016
Nombre de pages : 472



Résumé :


Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.


Mon avis :
 

J’ai attendu impatiemment la sortie de ce second opus !
Fort heureusement, j’avais tellement adoré le premier tome, que je me souvenais encore très bien de l’histoire.

Nous retrouvons Mare, en fuite avec Cal et la Garde Écarlate. Elle s’est fixé un but : localiser et récupérer tous les « Sang Neuf » ceux qui sont exactement comme elle — à savoir qu’ils ont le sang Rouge, mais des pouvoirs d’Argents et même bien supérieurs – avant Maven désormais roi de Norta.
Mais la Garde Écarlate ne lui facilitera pas les choses. Il est difficile de gagner la confiance des autres lorsqu’on est différent. Ni Rouge, ni Argent, Mare parviendra-t-elle à remplir sa mission et, plus ardu encore, à trouver sa place dans ce monde ?

Ce second tome est un peu plus long à démarrer que le premier. J’avais hâte qu’il y ait un peu d’action, car on se doute dès les premières lignes que des choses énormes vont arriver. Pourtant le début en douceur ne m’a pas réellement dérangée puisque cela contribue à ménager le suspense et nous permet également de bien nous remettre dans l’histoire, de nous rappeler de ce qui s’est déroulé dans le premier opus.

Glass Sword est un roman bien plus sombre que son prédécesseur. Mare se rend douloureusement compte que la trahison peut venir de n’importe où et de n’importe qui. Elle se sent incomprise et plus seule que jamais. Son personnage évolue énormément en ce sens et elle m’a encore plus touchée.
Mais elle n’est pas le seul protagoniste à évoluer. Nous en découvrons d’autres comme son frère Shade et en redécouvrons également certains. Cal change beaucoup également et même si une distance se crée entre lui et Mare à cause de la situation délicate qu’ils vivent, ils se ressemblent bien plus qu’ils ne le pensent.

L’intrigue est ici encore époustouflante et menée d’une main de maître. Les retournements de situation arrivent aux moments où on s’y attend le moins et il est impossible de prévoir ce qui se passe d’un chapitre à l’autre. J’ai été emportée dans ce tourbillon d’action et d’émotions, dans cette course contre le temps que livre Mare contre l’oppresseur.

La plume est fluide, agréable et parfois incisive lorsqu’il le faut. Ce que j’aime par-dessus tout, c’est que l’auteur ne ménage pas ses personnages. Certaines scènes sont très difficiles à encaisser pour eux et pour le lecteur ! J’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises, ce qui prouve bien que j’étais à 200 % dans l’histoire !
Sans parler de la fin d’ailleurs qui m’a totalement bouleversée ! J’en ai eu des frissons et sincèrement j’espère que le tome 3 arrivera très vite, car c’est un vrai supplice de nous laisser sur une telle scène !

En résumé, un second tome plus sombre, surprenant, qui a su me captiver ! Les personnages évoluent et vivent des moments très difficiles. L’auteur ne les ménage pas et ne ménage pas ses lecteurs non plus !

C’est encore un coup de cœur pour cette fantastique saga. L’attente du troisième tome va être longue !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire