Dernières chroniques

dimanche 31 janvier 2016

Zodiaque


Zodiaque
Auteur : Romina Russel
Editeur : Michel Lafon
Date de publication : 8 Octobre 2015
Nombre de pages : 468



Résumé :


Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l'impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l'univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d'Hysan, l'excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l'origine treize... et, dans l'ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

Mon avis:



Nous faisons la connaissance de Rhoma, une jeune fille habitant la planète Caner. Comme nombre de personnes, elle scrute l’éphéméride pour déceler des signes du futur. Elle croît qu’elle n’est pas très douée à cela puisque se méthode n’est pas très conventionnelle, mais en réalité c’est tout le contraire.
Le Zodiaque va connaître d’affreux bouleversements et seule Rhoma semble s’en rendre compte. Mais comment convaincre le monde lorsqu’on n’est qu’une jeune fille inexpérimentée ?

Le thème de ce livre m’a tout de suite attirée. Le fait que le monde créé par l’auteur soit divisé entre chaque maison du zodiaque et que chaque peuple possède ses propres caractéristiques, j’ai trouvé que c’était vraiment original.
Je n’ai pas vraiment noté de points négatifs, à part quelques broutilles qui ne m’ont pas vraiment gênée pour ma lecture. Je vais donc commencer par cela.
Tout d’abord, j’ai trouvé certains passages un peu longs. Ce qui est dommage, car cela casse le rythme de l’histoire. Mais cela ne m’a pas empêchée de dévorer ce livre qui a pourtant un nombre de pages assez conséquent.
Sinon, j’avoue que j’ai été un peu agacée par le triangle amoureux. C’est pour moi la seule ombre au tableau. On retrouve ce cas dans tellement de livres que c’en est lassant. Et bien sûr, l’héroïne ne sait jamais ce qu’elle veut. Rhoma ne fait pas exception à la règle. Après ce n’est pas bien important puisque le reste était vraiment super.

Le gros point fort de ce roman provient selon moi de l’univers créé par l’auteur. On voit qu’il y a eu un gros travail de création avec toutes ces planètes, leurs croyances, leurs coutumes, leurs technologies, etc. C’est ce qui m’a fait adhérer à cette histoire, j’avais envie d’en apprendre le plus possible sur chaque peuple et j’ai adoré suivre Rhoma au cours de son périple à travers le Zodiaque.

En ce qui concerne l’intrigue en elle-même, elle semble plutôt simple au départ, mais ce n’est pas le cas en réalité. On remarque au fil des pages que chaque action a un enjeu politique et qu’il y a tout un tas de manigances et manipulations dont on ne comprend les tenants et les aboutissants qu’à la fin de l’histoire.
Je n’ai eu aucun mal à me retrouver emportée par le récit, si bien que je n’arrivais pas à reposer le livre avant de l’avoir lu en entier.

La plume de l’auteur est fluide et agréable et on sent qu’elle maîtrise son univers, que chaque élément est réfléchi. Le monde du Zodiaque est « fouillé », travaillé et on sent bien qu’il ne nous livre ici qu’une petite partie de ses mystères. Pas seulement concernant la treizième maison, mais aussi sur quelques peuples que nous n’avons qu’entre aperçus ici (je pense notamment aux scorpions…).

J’ai apprécié les personnages en général. Chacun a son utilité et son propre caractère. Rhoma est très touchante, même si parfois elle m’a un peu agacée à foncer bille en tête sans écouter les conseils des autres et, à côté de cela, à ne pas être capable de prendre une décision d’un point de vue sentimental.
Mathias aussi est touchant à sa manière et en ce qui concerne Hysan, je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il cache son jeu… On verra bien par la suite !


En bref, ce roman n’est pas passé loin du coup de cœur grâce à son univers extraordinaire, original et très riche. Je me suis laissée emporter et je n’ai pas vu les pages défiler. Vivement le tome 2 !

2 commentaires: