Dernières chroniques

jeudi 28 janvier 2016

Une Braise sous la Cendre


Une Braise sous la Cendre
Auteur : Sabaa Tahir
Editeur : PKJ
Date de publication : 15 Octobre 2015
Nombre de pages : 523



Résumé :


Laia est une esclave.

Elias est un soldat.

Aucun d'entre eux n'est libre.

Sous l'Empire Martial, la défiance est synonyme de mort. Ceux qui ne dédient pas leur sang et leur corps à l'Empereur risquent l'exécution des personnes qu'ils aiment et la destruction de tout ce qui leur est cher.

C'est dans ce monde brutal, inspiré de la Rome ancienne, que Laia vit avec ses grands-parents et son frère aîné. Sa famille survit comme elle peut dans les allées sombres et pauvres de l'Empire. Ils ne défient pas l'Empire. Ils ont vu ce qui arrive à ceux qui osent le faire.

Mais quand le frère de Laia est arrêté pour trahison, Laia doit prendre une décision. En échange d'aider les rebelles qui ont promis de secourir son frère, elle doit risquer sa propre vie pour jouer les espionne à l'intérieur même de la plus grande académie militaire de l'Empire.

Là-bas, Laia rencontre Elias, le soldat le plus doué de l'école - et secrètement, le plus réticent. Elias ne veut qu'une chose : se libérer de la tyrannie qu'il se doit d'appliquer de par sa formation. Lui et Laia réalisent rapidement que leurs destinées sont étroitement liées, et que leurs choix pourraient bien changer le sort même de l'Empire.


Mon avis :



J’ai ce livre dans ma PAL depuis sa sortie. Je me demande bien pourquoi j’ai attendu tout ce temps pour le lire, surtout que la plupart des critiques à son sujet sont très bonnes !

Nous faisons la connaissance de deux personnages en parallèle. Tout les oppose et pourtant…
Laia est fille d’érudits et par un coup du sort va tout perdre. Pour tenter de sauver son frère qui est le seul proche qu’il lui reste, elle va devenir esclave. Sa mission est d’espionner la personne la plus redoutable et meurtrière de tout l’empire pour le compte de la résistance. 
Elias, quant à lui, est un soldat. Pire encore, c’est un Mask et le meilleur de sa promotion. Les Masks sont sans pitié et n’hésitent pas à tuer le peuple opprimé, gratuitement et avec délectation.
Mais Elias ne se plait pas dans sa vie de soldat et n’aspire qu’à une seule chose : la liberté.
Alors que rien ne semblait les destiner à se rencontrer, le jeu du sort les fera se rencontrer. Embrasseront-ils une cause commune ou demeureront-ils ennemis à jamais ?

J’ai vraiment apprécié cette histoire. Ce n’est pas un coup de cœur, mais ce n’est pas passé loin. La seule chose qui fait que je suis passée à côté du coup de cœur en fait c’est que j’ai trouvé le début un peu long…
Le gros point fort de ce roman réside, selon moi, dans les personnages. L’alternance des points de vue et les différences entre leurs deux environnements enrichissent vraiment le texte et nous donnent deux visions différentes et complémentaires.
Je me suis autant attachée à Laia (même si au début elle m’agaçait un peu) qu’à Elias. Ce sont deux protagonistes attachants, complexes, mais à la fois simples à décrypter avec le temps. J’ai adoré apprendre à les connaître au fil des pages et partager leurs fardeaux.
En ce qui concerne les personnages secondaires, il y en a de très intéressants.
Hélène si elle avait tendance à m’énerver par moment est en fait touchante de par ses sacrifices et ce que cela représente pour elle.
J’ai été touchée par « Fille de cuisine » ainsi que « Cuisinière » — cette dernière m’intrigue énormément d’ailleurs et j’espère qu’on entendra de nouveau parler d’elle –, quant à la commandante elle est le type de méchant que j’adore détester : cruelle, vicieuse, sadique et bien pire encore !

En ce qui concerne le récit, au départ j’avais un peu peur qu’il manque d’originalité, mais j’ai été totalement transportée ! Chaque élément est parfaitement amené et maîtrisé, ce qui fait qu’en tant que lecteur on y croit et on entre dans l’histoire sans problème ! Les descriptions sont justes et je n’avais aucun mal à m’imaginer les lieux.
L’intrigue quant à elle, paraît simple au cours des premières pages, mais s’épaissit au fil du temps. Bref, j’ai été conquise et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

En résumé, même si le début était un peu long, j’ai adoré ce roman qui est passé à peu de choses près à côté du coup de cœur. Les personnages, l’intrigue, le cadre, tout cet ensemble à réussi à me transporter et j’ai réellement eu l’impression de vivre cette histoire aux côtés des protagonistes. J’ai réellement hâte de lire la suite !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire