Dernières chroniques

lundi 11 janvier 2016

Les Invisibles


Les Cœurs Brisés, tome 2 : Les Invisibles

Auteur : Amelia Kahaney


Editeur : Robert Laffont (Collection R)
Date de publication : 15 Octobre 2015
Nombre de pages : 398



Résumé :


Il est des blessures qui ne se referment jamais.
Touchée au plus profond de son coeur et de sa chair, Anthem Fleet doit réapprendre à vivre et à aimer.
Il est des menaces qu'on ne peut ignorer.
Lorsqu'un mystérieux groupe qui se fait appeler les Invisibles se met à terroriser les habitants de Bedlam, Anthem n'a d'autre choix que de revêtir son costume de super-héroïne.
Il est des batailles qu'on ne peut perdre.
Dotée de pouvoirs surhumains, elle incarne l'espoir de la ville.

Dans ce second tome de la série Les Coeurs brisés, Anthem devra affronter un adversaire surpuissant pour protéger ce qu'elle a de plus cher au monde.

Mon avis:



J’avais apprécié le premier tome, principalement l’héroïne à laquelle je m’étais attachée. J’avais hâte de savoir ce qui lui arriverait par la suite !

Nous retrouvons Anthem qui se remet comme elle le peut de toutes les péripéties vécues dans le premier tome. Pourtant, elle n’a guère le temps de souffler. L’épisode avec Gavin est définitivement bouclé, mais un groupe de rebelles qui se fait appeler les Invisibles, va lui donner du fil à retordre. Néanmoins, à Bedlam, rien n’est tout blanc ni tout noir et beaucoup trempent dans des affaires louches. Anthem devra composer avec de terribles révélations qui l’emmèneront également dans des histoires familiales taboues et oubliées…

Tout le monde a l’air d’avoir préféré ce second opus au premier, pourtant en ce qui me concerne c’est plutôt l’inverse. En réalité, l’histoire est totalement indépendante ici si ce n’est qu’Anthem a toujours ces capacités dues à son opération.
Je ne sais pas ce qui m’a réellement gênée dans ce tome — c’est assez global en vérité —, mais je suis restée distante par rapport à l’intrigue, je me suis sentie moins impliquée, moins proche d’Anthem. Je pense que le problème venait probablement du personnage en lui-même et aussi du fait que l’histoire démarre un peu trop lentement pour moi.

En réalité, Anthem jouait un peu trop les super héroïnes à mon goût. Son but est certes louable, mais elle semble trop infaillible, au point que cela peut être agaçant parfois. Surtout qu’elle passe beaucoup de temps seule et agit seule, donc cela devient un peu lassant. Pour continuer sur les personnages, j’ai trouvé dommage que Ford ne soit pas un peu plus présent, car c’est un protagoniste intéressant.
Les Invisibles, ben ce sont les Invisibles quoi un vrai bon groupe de méchants avec un super méchant à sa tête et qui est persuadé de sauver le monde en agissant comme il le fait.
Pour moi la véritable ordure dans l’histoire n’est pas chez les Invisibles en fait… Mais je n’en dirai pas plus, vous comprendrez en lisant le livre !

Une fois que les choses sérieuses commencent, il y a pas mal d’action et c’est malgré tout assez prenant. Par contre, encore une fois, je trouve que tout est un peu trop facile pour Anthem. Enfin, cela ne m’a pas empêché d’apprécier cette lecture tout de même, mais honnêtement j’ai l’impression que cette suite n’était pas absolument nécessaire. L’intrigue était certes intéressante, mais superflue. En réalité selon moi un tome unique aurait suffi.


En résumé, j’avais hâte de retrouver Anthem, mais je n’ai pas accroché comme je l’aurais souhaité. Elle devient presque agaçante et tout est trop facile pour elle. Du coup, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et c’est dommage, car j’aime cet univers…

1 commentaire:

  1. Je suis assez de ton avis. Je n'ai pas encore rédigé ma chronique, mais je suis ressortie du livre avec un goût de : "Tout ça pour ça ?". J'ai aussi eu la sensation que ce deuxième tome n'était pas nécessaire, que Ford était trop absent, et que l'histoire était trop lente alors que les révélations faites sont intéressantes. En fait, comme le premier, je lui reproche un problème de rythme, qui m'a laissée assez spectatrice. Comme toi, j'ai préféré le premier tome au second.

    RépondreSupprimer