Dernières chroniques

samedi 30 janvier 2016

Boys Out!


Boys Out !
Auteur : Rawia Arroum
Editeur : Hachette (Black Moon)
Date de publication : 8 Octobre 2014
Nombre de pages : 320



Résumé :



Depuis l'Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n'ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer une seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s'entraîne dur pour être capable d'affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu'au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour...

Mon avis:


Ce livre est resté très longtemps dans ma Wish list. Le résumé m’intriguait beaucoup alors quand j’ai eu l’occasion de le lire, je n’ai pas hésité.

J’ai donc démarré cette lecture, pleine d’enthousiasme, mais j’ai vite déchanté. Pas mal de choses m’ont posé problème en réalité, si bien que je n’arrive même plus à trouver un point que j’ai apprécié…
L’histoire semblait très prometteuse, car l’idée de départ était vraiment bonne, mais je pense qu’elle a tout simplement mal été exploitée.
J’aurais pu croire en ce monde où les femmes prennent le dessus sur les hommes, les traquent et les exterminent, s’il y avait une raison à cela. Mais même pas. Enfin, si on nous raconte un vague passage très flou et on se rend compte que quelques individus ont fait du mal à des femmes et cela s’arrête là. La gent masculine au grand complet se fait décimer pour les bêtises de quelques-uns de leurs représentants.
Ce qui est absurde, c’est qu’au final les femmes se comportent encore plus mal que ce qu’elles reprochent au sexe opposé…

Mis à part cela, les personnages m’ont franchement agacée eux aussi. Ils sont superficiels, n’ont aucune profondeur et leur psychologie n’est pas travaillée. Je ne me suis attachée à aucun d’entre eux, mais le pire je crois que c’est encore avec l’héroïne, Lyra. Elle accepte son sort sans broncher, croit sans sourciller les salades apprises à l’école et obéis au doigt et à l’œil lorsqu’on lui ordonne de procréer alors qu’elle a tout juste 18 ans et n’en a pas franchement envie.
La procréation, je ne peux m’empêcher de revenir sur ce sujet. Les femmes ont créé un régime censé leur convenir, où elles peuvent s’épanouir à l’écart des hommes qui sont si méchants… mais il n’empêche qu’elles obligent les jeunes filles à avoir des rapports sexuels jusqu’à ce qu’elles tombent enceintes… d’une fille (on reviendra sur le cas des bébés garçons juste après). Tout cela pour quoi ? Parce que l’insémination ce n’est pas bien, ça avait été inventé par un homme, et autres raisons bancales, bref… pour moi c’est plutôt du viol cette histoire, surtout quand on voit que certaines se font endormir pour ne pas subir l’acte consciemment. Je ne sais pas s’il n’y a que moi que ça choque, mais j’ai trouvé cela horrible. Et le pire dans tout cela c’est qu’elles pensent toutes que c’est normal.
Quant aux bébés garçons, que deviennent-ils ? Les jeunes mamans les confient pour qu’ils soient tués dès la naissance. Sans remord, sans état d’âme.

Bref, je pourrais continuer encore longtemps ainsi, mais je ne vais tout de même pas reprendre le roman point par point. J’ajouterai juste que la fin aussi, pour moi, n’était qu’une vaste blague et que je n’y ai malheureusement pas adhéré une seconde. Je suis restée en retrait tout le long et à aucun moment je n’ai été touchée par les évènements. Franchement, cela ne m’arrive pas souvent, car je suis plutôt bon public et j’ai souvent des coups de cœur, mais là je suis franchement déçue. Je m’attendais à quelque chose de super et au final il ne me reste que ce sentiment de roman qui part dans tous les sens, où l’auteur lance des pistes qui au final sont mal exploitées et qui n’a pas posé des bases assez solides pour son univers… Pourtant sa plume est fluide et plutôt agréable, c’est vraiment dommage.


En résumé, je m’attendais à lire un roman original à la lecture de la quatrième de couverture et au final j’ai été franchement déçue… C’est vraiment dommage, car l’idée de départ était très bonne, mais elle a été mal exploitée.

2 commentaires:

  1. Je l'avais carrément laissé tomber quand je l'ai lu... Il n'était pas pour moi non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben ça me rassure alors! Je ne suis pas la seule!

      Supprimer