Dernières chroniques

mardi 10 novembre 2015

The Revolution of Ivy


The Revolution of Ivy
Auteur : Amy Engel
Editeur : Lumen
Date de publication : 5 Novembre 2015
Nombre de pages : 322


Résumé:


J'AI TOUT PERDU. MON FOYER. MA FAMILLE. L'HOMME QUE J'AIME.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin.

Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ?

CAR JE NE SUIS PLUS UNE WESTFALL, NI UNE LATTIMER. SIMPLEMENT IVY.

ET JE SUIS ENFIN LIBRE.

Mon avis:


*Attention, risque de spoiler du premier tome !*

J’ai eu un immense coup de cœur pour le premier tome, alors il me tardait de lire la suite ! Surtout que la fin du premier tome m’a valu une belle crise de larmes ! C’est donc tout naturellement que je me suis jetée sur ce second opus et que je l’ai dévoré.

Nous retrouvons Ivy après un épisode épouvantable. Désormais, elle se trouve de l’autre côté de la barrière, livrée à elle-même. Blessée et le cœur en miettes, elle va devoir lutter pour survivre. Les épreuves seront nombreuses sur sa route et elle ne peut jamais savoir de quoi le lendemain sera fait. Elle se rend compte qu’elle a tout perdu et qu’elle n’est absolument pas apte a survivre seule en pleine nature. Son père ne l’a pas éduquée ainsi, non, il lui a seulement enseigné l’art du mensonge et de la trahison. Pourtant, notre héroïne va s’endurcir et s’épanouir avec cette nouvelle vie. Enfin, elle peut être Ivy, juste Ivy. Malgré les obstacles qui se dressent sur son chemin, elle n’abandonnera pas et fera tout pour se reconstruire.

La chose qui m’a le plus frappée avec ce second volume, c’est qu’il est très différent du premier. Il commence en douceur avec peu d’action, mais beaucoup d’interrogations. Ivy a tout perdu. Ce qui le fait le plus mal c’est que Bishop ait pu la croire coupable, même un bref instant. Elle est également effondrée par la réaction de sa sœur et de son père qui ont préféré l’abandonner purement et simplement. L’intrigue est parfaitement maîtrisée, Amy Engel arrive à nous faire entrer dans l’histoire de façon à ce qu’on la vive à travers les yeux d’Ivy. Chaque passage difficile nous bouleverse. Chaque personnage nous touche ou nous révulse. Les émotions sont exacerbées, ressenties à 200 % par le lecteur.

En ce qui concerne les protagonistes, il n’y en a pas des dizaines et c’est tant mieux. L’auteur se concentre sur un groupe restreint, ce qui fait qu’on a le loisir de les découvrir en profondeur. Ils se complètent et chacun apporte sa pierre à l’édifice. Ivy est vraiment une héroïne comme je les aime. Elle a ses défauts, elle peut parfois bouder sans raison et pendant des semaines pour des broutilles – c’est qu’elle a la tête dure ! Mais elle est aussi très fidèle en amour et en amitié, d’une bonté pure et d’une compassion sans borne. Malgré les difficultés, elle trouve toujours le moyen de se relever. Elle est facilement acceptée par les autres qui voient forcément en elle quelqu’un de fort, de juste et bon.
Bishop, ah… Bishop… je crois ne pas me tromper en disant qu’il fait rêver des tas de filles ! C’est un peu le prince charmant, l’incarnation de l’homme idéal. Il a aussi ses défauts, mais ses convictions et ses valeurs en font quelqu’un de solide. Il est honnête en toute circonstance et quand il aime, c’est totalement. Il se donne entièrement à Ivy, sans condition et j’avoue que ça a réussi à faire fondre mon petit cœur en sucre !
Ashley et Caleb ont réussi à m’attendrir. Ils mènent une vie extrêmement difficile, ne possèdent rien ou si peu et pourtant ils vont accueillir Ivy comme un membre de leur famille.
Il y a aussi Mark, LE personnage détestable et qui est parvenu à me révulser et à me faire frissonner…
Bref, les protagonistes sont également parfaitement maîtrisés et constituent l’un des points forts du roman, comme pour le premier tome.

En ce qui concerne le déroulement de l’intrigue, comme je le disais cela se passe d’une manière totalement différente ici. Et c’est tant mieux je dirais. La tension monte crescendo, on s’interroge, on se dit que tout va trop bien jusqu’à ce que PAF ! un événement vienne tout chambouler… Résultat des courses : les pages tournent encore et encore avec une rapidité surprenante et on arrive à la fin sans même avoir le temps de reprendre notre souffle.

Et enfin, la fin en elle-même a réellement réussi à me bouleverser. J’en avais les larmes aux yeux, les mains qui tremblaient, bref, un véritable calvaire ! Mais je n’en attendais pas moins d’Amy Engel. On dirait qu’elle aime éprouver ses lecteurs ! J’ai réellement adoré en tout cas. C’est pour, moi une parfaite conclusion pour cette magnifique saga. Mon seul regret est de devoir dire adieu a ces personnages auxquels je me suis tant attachée !
Vous l’aurez compris, c’est donc un vrai coup de cœur !

En résumé, ce deuxième tome nous offre une parfaite conclusion pour une saga hors du commun. Les personnages sont attachants, bouleversants. L’intrigue est parfaitement maîtrisée, réussit à nous surprendre et à nous emporter dans un maelstrom d’émotions et de rebondissements imprévisibles. Je n’ai qu’une chose à dire : lisez cette saga, c’est vraiment une histoire incontournable !


2 commentaires:

  1. j'ai l'impression d'être la seule mais franchement je le trouve très moyen...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai juste adoré ce livre !!! UN très grad bravo à l'auteur ;)

    RépondreSupprimer