Dernières chroniques

mardi 29 septembre 2015

Les Oubliés


Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours
Auteur : Léna Jomahé
Editeur : Plume Blanche
Date de publication : 8 Septembre 2015
Nombre de pages : 356





Résumé:



An 250 après la IVème guerre mondiale.
Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâces aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.
Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans. Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.
On les appelle les Oubliés.




Mon avis :



J’avais déjà entendu beaucoup de bien de ce livre, alors quand j’ai vu sa nouvelle version aux éditions Plume Blanche j’ai décidé de tenter le coup !

L’histoire se déroule en l’an 250 de la nouvelle ère, après la IVe guerre mondiale. Nous faisons la connaissance d’Éléa, une jeune fille qui vit au cœur de la Nouvelle Paris. Même si les règles établies par le Nouvel Ordre Mondial peuvent parfois paraître strictes – car personne ne peut choisir sa profession qui est déterminée en fonctions des résultats à un examen que l’on passe dès l’âge de 16 ans – elle y coule des jours heureux, entourée de sa famille et de ses deux meilleurs amis. Ils mangent à leur faim et peuvent passer du temps ensemble, se promener à l’extérieur bien à l’abri sous leur coupole oxygénée. Pour eux c’est l’essentiel et ils ne demandent rien de plus.
Pourtant, tout va basculer lors de la rafle pour les 16 ans de notre héroïne et de ses amis. Ils s’inquiètent, car ils ne savent pas de quoi sera fait leur avenir. Seront-ils Ouvriers comme leurs parents, ou des Grands qui occupent les postes les plus importants de la société ? Dans quelle ville seront-ils envoyés ? Ou, pire encore, feront-ils partie de ceux que l’on appelle les Oubliés, qui disparaissent purement et simplement après le jour de la rafle ?

J’ai trouvé l’univers de ce roman vraiment sympathique à découvrir. Tout est bien pensé et le monde créé par l’auteur fonctionne bien. J’ai vraiment apprécié ma lecture, même si j’avoue qu’il y a tout de même quelques petits points qui m’ont dérangée.

En premier lieu, j’admets que la relation entre le trio d’amis m’a parfois laissée un peu perplexe. Je ne comprends pas vraiment comment elle peut fonctionner ainsi sans que l’un des trois finisse fatalement par se trouver un peu en retrait. C’est souvent comme cela que ça fonctionne dans la vraie vie. Sinon j’avoue que leur façon de s’appeler « ma moitié » sans cesse m’a réellement agacée. Je ne suis pas contre les surnoms, mais là c’était trop et ça leur donne un petit côté niais, ce qui est dommage. Ah, et aussi cette manière qu’ont les personnages de se faire à chaque occasion des bisous sur la joue alors que certains se connaissent à peine… enfin bref, ce sont des détails, mais ça a enlevé un peu de crédibilité aux protagonistes en ce qui me concerne.

Il y a également une chose qui m’a gênée c’est la romance… Je ne suis déjà pas une grande fan de romance à la base, mais en général ça passe lorsqu’elle reste secondaire et ne casse pas le rythme. Là pour moi c’était tout simplement trop. Je veux bien croire qu’il existe parfois des coups de foudre, mais j’ai l’impression que les deux personnages en question n’ont pas réellement cherché à approfondir leur relation, à réellement se connaître. Non, dès qu’ils se voient, ils passent leur temps à s’embrasser, tout le temps, sans arrêt…

À côté de cela comme je le disais, j’ai réellement apprécié l’histoire. Les protagonistes sont pour la plupart attachants si l’on ne tient pas compte des points cités au-dessus. Éléa est une héroïne qui a ce qu’il faut pour charmer la plupart des lecteurs, même si selon moi elle fait parfois un peu trop facilement confiance à ses proches. Elle lutte pour une noble cause et ne manque pas de courage. Aurore est, je crois, le personnage que j’ai le plus apprécié pour sa force de caractère, même si on la voit très peu.
Simon est celui avec lequel j’ai le moins accroché, je ne sais pas, j’avais sans cesse l’impression qu’il nous cachait quelque chose. Après c’est peut-être moi qui suis parano !

En ce qui concerne la plume, elle est fluide et agréable. Les descriptions trainent parfois un peu trop en longueur à mon goût, mais on s’y fait au final et ce n’est pas plus dérangeant que cela. Le gros point fort de ce roman est selon moi l’histoire en elle-même. Si l’on retrouve une base assez classique, il y a tout même pas mal de choses originales et j’avoue que j’ai hâte de connaître la suite ! 
La fin d’ailleurs est une bonne accroche pour embrayer sur la suite !

Il me semble que c’est le premier roman de Léna Jomahé et je souhaite saluer son travail. On se rend compte qu’elle a réellement bien travaillé dessus et pensé à tout. La suite laisse présager quelque chose de vraiment bien également.


En résumé, mis à part quelques petites choses qui m’ont un peu dérangée, c’était une lecture agréable et une bonne découverte. L’histoire est originale, les personnages attachants et j’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réserve pour la suite !



3 commentaires:

  1. Je viens de le finir et je suis totalement d'accord avec toi pour la romance, cela m'a cassé les pieds!

    RépondreSupprimer
  2. J'avais apprécié le premier tome même si je n'ai pas prêté plus attention à la romance que ça. C'est vrai que ça paraît presque absurde mais quand on voit les contes disney, franchement, elle est acceptable. Après, c'est comme ça souvent.

    Dans le tome, tu trouveras peut-être ton compte concernant leur histoire. Ce qui m'agaçait personnellement, c'est le "tu es une femme. Laisse ça à un homme". Bon en même temps, ça reflète le société. Faut pas l'oublier.

    RépondreSupprimer