Dernières chroniques

jeudi 10 septembre 2015

Le cas Jack Spark, T2: Automne Traqué

Le cas Jack Spark, saison 2 : Automne Traqué
Auteur : Victor Dixen
Editeur : Gallimard
Date de publication : 20 Avril 2012
Nombre de pages : 705


Résumé:



Washington, New York, Dublin, Tokyo :
Dans la nuit des grandes villes a commencé une course-poursuite secrète... mortelle.

L'enjeu ? La survie de la planète.
Les hommes ne le savent pas encore, mais le monde qu'ils ont toujours connu est sur le point de disparaître.

Jack Spark s'est donné pour mission de les protéger. S'il réussit à échapper aux forces invisibles qui veulent sa mort. Et surtout, s'il parvient à vaincre ses propres démons...

L'automne, c'est la saison des grandes chasses.
La traque est lancée !



Mon avis :




J’ai enchainé sur la lecture du deuxième tome directement après avoir lu le premier.
Dès les premières pages, on se rend compte que cet opus est bien différent !

À la fin du premier tome, Jack Spark et ses amis quittent Redrock, après une bataille épique contre les Fés, dans un avion de l’armée américaine. Pourtant, alors qu’ils pensaient avoir laissé l’enfer derrière eux, leur situation ne fait que de se dégrader. Ils sont séparés les uns des autres et se trouvent être la source d’un conflit politique et social. On essaie de leur faire oublier ce qu’ils ont vécu, par tous les moyens. Les Fés n’existent pas, ils ont tout imaginé. Certains sont même tentés d’y croire, jusqu’à ce que la réalité les rattrape…

Ce second tome est bien plus long que le premier, mais on ne s’ennuie pas pour autant. En effet, nous suivons les protagonistes chacun leur tour au fil des chapitres qui alternent les points de vue, découvrant leurs parcours qui sont très différents les uns des autres. Chacun d’entre eux se trouve à un bout de la planète et ils n’ont pas beaucoup de moyens de communiquer. D’autant plus que la petite vie tranquille qu’ils croyaient avoir retrouvée n’est qu’un leurre…

Ce que j’ai apprécié, c’est qu’il y a de l’action, sans en faire trop non plus. Les histoires de nos anciens de Redrock sont toutes palpitantes et, résultat des courses, on ne voit pas le temps passer lorsque l’on est plongés dans le récit, ni même les pages défiler.

On sent que le monde glisse doucement dans le chaos, tout d’abord avec la crise politique qui se met en place lentement. L’armée prend également de l’importance au cœur de tout cela, ainsi que certains religieux qui arrivent sur le devant de la scène.

Les personnages ne sont pas ménagés, bien au contraire et l’on sent qu’ils vont endurer des choses plus terribles encore par la suite. Ce tome est réellement une sorte de mise en place à une situation qui risque fort de dégénérer. On sent que Victor Dixen a tout un tas de choses à nous dévoiler et de nombreuses surprises en réserve ! D’ailleurs, on en apprend beaucoup plus sur les Fés dans ce roman et j’ai vraiment aimé ces révélations.

Ah, et il y a une chose que j’ai vraiment appréciée c’est qu’au début de chaque chapitre, comme on suit un personnage différent à chaque fois, il y a un récapitulatif de ce qu’il lui est arrivé juste avant. C’est vraiment chouette comme idée, car comme c’est tout de même un gros livre et que du coup il faut assez de temps pour le lire, cela permet de ne rien oublier.

Sinon, en ce qui concerne les protagonistes, je vais éviter de trop en dire sur eux, car cela risquerait de trop en dévoiler sur l’histoire. Chacun d’entre eux a évolué en fonction de l’expérience qu’il a vécue. Et j’ai aimé le fait que ces changements ne soient pas tous dans le bon sens. Certains doutent, se trompent de voie, tombent au plus bas même et cela ne les rend que plus humains et plus attachants à mes yeux !

Le côté fantastique est toujours bien ancré de par la présence des Fés, mais ici ce qui est le plus important ce sont bien les enjeux politiques, la psychologie des personnages, tout ce contexte qui va créer quelque chose de réellement unique et énorme pour la suite.


En résumé, ce second tome m’a autant plu que le premier. J’aime vraiment beaucoup cette saga et j’ai déjà enchainé sur la lecture du troisième opus depuis un petit moment, à l’instant où j’écris cette chronique. Je ne peux que vous la conseiller !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire