Dernières chroniques

vendredi 11 septembre 2015

Le cas Jack Spark, T3: Hiver Nucléaire


Le cas Jack Spark, Saison 3 : Hiver Nucléaire
Auteur : Victor Dixen
Editeur : Gallimard
Date de publication : 15 Janvier 2015
Nombre de pages : 832



Résumé:


La fin du monde est arrivée.
Le ciel n'est plus qu'un immense nuage de cendres.
La Terre n'est plus qu'un désert gelé.

Les envahisseurs ont résolu d'exterminer jusqu'au dernier survivant.

À moins que la résistance ne s'organise.
À moins que Jack Spark ne parvienne à unir les peuples libres.
Dût-il sacrifier son amour pour Sinead, et tout ce qui reste d'humain en lui…

Sous les glaces de l'hiver nucléaire brûlent les dernières lueurs d'espoir, et le plus terrible des secrets.



Mon avis :



Encore une fois, j’ai dévoré ce troisième tome immédiatement après avoir lu les deux autres. Il m’a fallu un peu plus de temps cependant, car il fait tout de même plus de 800 pages et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est intense en émotions et en action !

Les Xénotrons sont arrivés sur Terre. Jack Spark et ses amis sont séparés et se trouvent tous dans des situations plus ou moins délicates. Le monde est dévasté, désolé. Avec l’arrivée de l’ennemi au cœur de météorites qui ont bombardé la planète, l’hiver nucléaire s’est installé et le monde n’est plus qu’un vaste désert de glace. L’humanité doit lutter pour survivre, contre la rudesse du climat, le manque de nourriture, mais pas seulement… Car les Xénotrons ont bien l’intention de vider les humains de leur Flux, jusqu’à la dernière goutte. Pourtant le plus difficile sera encore d’unir les hommes sous la même bannière et non de les laisser s’entre-déchirer. Telle est la mission ardue qui attend Jack Spark.

La première chose qui me vient à l’esprit concernant ce troisième opus, c’est que les personnages en voient de toutes les couleurs ! Victor Dixen ne les ménage pas. Ils doivent vraiment se surpasser, accepter les concessions et penser au bien-être d’autrui avant le leur. Il y a des coups durs, des pertes difficiles et j’avoue que j’ai été très émue par certaines scènes qui ont réussi à me mettre la larme à l’œil. Je me suis réellement attachée à chacun d’entre eux – sans compter les « grands méchants » bien sûr –, même certains qui me rebutaient un peu dans le premier tome ont su m’attendrir.

Encore une fois, ici les points de vue étaient alternés et on pouvait donc suivre chaque protagoniste important, sa propre histoire, son cheminement, ses épreuves en cette fin du monde. J’aime vraiment beaucoup ce concept, car cela permet de découvrir chacun d’entre eux en profondeur et pas seulement Jack Spark. Je pense que c’est vraiment la seule saga dans laquelle je me suis attachée à autant de personnages d’ailleurs. Ils ont tous des personnalités différentes et intéressantes et surtout on constate une réelle évolution pour chacun d’entre eux.

Le cadre ici est vraiment exceptionnel, un de ceux que je préfère : la fin du monde dans un hiver nucléaire. Non seulement les humains sont décimés par les créatures envoyées par les Xénotrons, mais en plus ils doivent affronter des températures glaciales. C’est là que l’on découvre le courage et la volonté de certains ainsi que la lâcheté et la mesquinerie des autres… Ce tome est très long, mais je pense que c’était réellement nécessaire afin de mettre tout cela en place. Car la face de la Terre a changé du tout au tout. Le monde n’est plus le même qu’avant. Les pays sont défigurés, les sociétés et gouvernements s’allient ou se détruisent entre eux. Et les exorcistes n’ont pas fini de nous surprendre d’ailleurs ! Plus j’avançais dans le tome et que je découvrais leurs projets et machinations plus je me disais « mais ce n’est pas possible d’être comme ça ! », ils m’ont fait froid dans le dos, peut-être même plus que les Boursoufflés et les Nécrosés !

En ce qui concerne l’histoire, s’il y a quelques passages un peu longs, le temps de la mise en place, il y a beaucoup d’action tout de même et un nombre incalculable de rebondissements. De quoi être tenus en haleine tout le long de la lecture et devenir complètement accro !
Une chose me « préoccupe » pourtant. Vu la fin de ce tome, j’avais réellement l’impression de lire les dernières pages d’une saga. Mais, comme il y a un quatrième opus, je me demande bien ce qu’il s’y passera. Il va me falloir m’armer de patience du coup, le temps qu’il soit réédité !

Je pourrais parler de ce livre encore longtemps, car c’est l’un de ces livres que l’on n’oublie pas... Mais bon, je vais éviter d’en dire trop quand même pour ne pas risquer de raconter toute l’histoire. En tout cas, j’ai vraiment adoré et j’ai eu bien du mal à quitter cet univers et ces personnages. La plume de Victor Dixen est décidément très addictive !

En résumé, malgré l’épaisseur conséquente de ce volume, j’ai été embarquée dans l’histoire du début à la fin ! J’ai adoré chaque personnage, chaque intrigue, chaque rebondissement et la fin en apothéose était juste parfaite ! Une seule question subsiste : « Mais que va-t-il se passer dans le tome 4 après une telle fin ? »





1 commentaire:

  1. J'avais adoré Animale de cet auteur ! Je pense donc me lancer bientôt dans cette saga ! :)

    RépondreSupprimer