Dernières chroniques

dimanche 9 août 2015

Le peuple des Rennes


Le Peuple des Rennes
Auteur : Megan Lindholm
Editeur : Pocket
Date de publication : 21 avril 2005
Nombre de pages : 437




Résumé:

Dans un univers désolé où le froid et la nuit règnent en maîtres, une femme hors du commun, Tillu, la guérisseuse, se bat pour protéger son fils, l’inquiétant Kerleu.
Fuyant le chaman Carp qui désire lui voler son fils pour en faire son apprenti, elle s'installe loin des hommes, à l'écart, bien décidée à aider son jeune Kerleu à devenir un homme. Jusqu'au jour où elle aperçoit deux chasseurs dans le vallon. La chasse tourne mal, l'un d'eux est blessé. Comprenant vite que sans son aide, il risque de mourir, Tillu n'a d'autre choix que d'aller le sauver et de les héberger pour la nuit. Elle apprend qu'ils appartiennent à une tribu, installée non loin de là : le peuple des rennes.


Mon avis:



En voyant le titre, j’ai tout de suite craqué ! En ce qui me concerne, dès qu’un livre parle de peuples nordiques, de rennes ou tout ce qui s’y rapporte, j’achète directement ! Et là ce fut le cas, je n’avais même pas lu le résumé d’ailleurs. Et il faut dire que la couverture est vraiment très belle, tout à fait dans l’esprit du roman.

Dès les premières pages, nous faisons la connaissance de Tillu, une femme courageuse, excellente guérisseuse, au passé tourmenté et à l’avenir incertain. Son fils Kerleu est différent des autres. Il subit sans cesse moqueries et passages à tabac. Un seul homme va l’accepter : Carp le chaman. Mais celui-ci en plus de convoiter le fils pour en faire son apprenti, convoite la mère. Tillu emmènera Kerleu loin de là pour les protéger tous deux. L’hiver s’abat sur eux, rude et glacial, et ils doivent lutter pour survivre dans des conditions primitives seuls au milieu de la forêt. Jusqu’au jour où un concours de circonstances va amener Tillu à faire la rencontre de deux hommes appartenant au peuple des rennes qui a établi son camp d’hiver non loin de là…

Ce que j’ai aimé par-dessus tout dans ce livre, c’est qu’il est peut-être classé en Fantasy, mais il change beaucoup de la Fantasy classique et c’est vraiment appréciable ! Il ne faut pas s’attendre à trouver de l’action en pagaille, ni de la magie ou des créatures fantastiques à toutes les pages. Non, ici vous croiserez plutôt un type de vie qui pourrait très bien être celui de certains peuples qui ont existé et existent encore d’ailleurs.

L’univers que j’ai eu le plaisir de découvrir ici m’a totalement conquise. Ce que j’ai réellement apprécié, c’est que j’ai pu apprendre plein de choses intéressantes. Je savais deux ou trois bricoles sur l’élevage des rennes par exemple, mais j’ai pu compléter mes connaissances. Le peuple de rennes et Tillu vivant seule dans la forêt avec son fils mènent des existences difficiles. Ils doivent se contenter de peu, travailler dur et pourtant ils sont heureux comme cela. C’est une très belle leçon de vie.

Le peu d’action ne m’a absolument pas dérangée. J’ai vraiment eu l’impression de vivre l’histoire aux côtés des personnages tant les descriptions étaient parfaites et justes. Je n’avais aucun mal à me représenter les lieux et à m’imaginer avec Tillu et les autres. La plume de l’auteur est absolument magique et presque poétique par moments.

Les protagonistes sont réellement tous intéressants. Certains sont attachants, d’autres, détestables, intrigants ou effrayants, même. J’ai vraiment apprécié Tillu et en tant que mère d’un petit garçon, j’ai sincèrement été touchée par la force et le courage dont elle fait preuve afin de protéger son enfant envers et contre tous. J’ai également adoré les passages sur la magie chamanique et les esprits guides. Un certain moment avec le loup tout particulièrement était vraiment saisissant et mystérieux !

L’intrigue est assez simple au départ, mais des nœuds épais s’y glissent au fil des pages et on se demande bien comment tout cela va se dénouer au final ! J’étais tellement prise dans l’histoire que j’ai directement enchainé avec la lecture du tome 2.


En résumé, si ce roman n’offre pas beaucoup d’action cela ne m’a absolument pas dérangée. J’ai tout de suite été immergée dans cet univers criant de réalisme et merveilleusement décrit. J’ai adoré mon voyage aux côtés du peuple des rennes, apprécié les différents personnages et les éléments perturbateurs qui viennent s’ajouter petit à petit au fil du récit pour en épaissir l’intrigue. Je n’ai pas pu m’empêcher de me jeter directement sur le tome 2 dès la fin de ma lecture de ce premier tome !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire