Dernières chroniques

mardi 30 juin 2015

Widdershins, T3: Le pacte Brisé


Widdershins, tome 3 : Le Pacte Brisé
Auteur : Ari Marmell
Editeur : Lumen Editions
Date de publication : 2 juillet 2015
Nombre de pages : 409




Résumé:



Widdershins, bien éprouvée par ses derniers démêlés avec le monde des ténèbres, a quitté la cité de Davillon et ses fidèles amis. En compagnie d'Olgun, le dieu mineur qui ne manque ni de malice ni de ressources, l'intrépide voleuse s'en est allée sur les routes de Galice. Partie en quête de réponses, d'apaisement, la jeune fille va vite déchanter : les intrigues politiques et religieuses ne sont pas l'apanage de sa ville natale. En souvenir d'un vieil ami, Shins se jette à corps perdu dans une enquête impliquant des Maisons rivales, une troupe de brigands surnommée les Mille Corbeaux, une famille déchirée par la jalousie... et un jeune aristocrate impétueux et maladroit qui s'obstine à vouloir aider la voleuse ! Et pendant que Widdershins est occupée à remettre un peu d'ordre dans la petite bourgade d'Aubier, un de ses anciens adversaires refait surface à Davillon, bien déterminé à se venger... L'audacieuse voleuse n'a pas dit son dernier mot ! Laissez-vous entraîner dans cette troisième aventure de Widdershins par la plume aiguisée d'Ari Marmell.


Mon avis:



J’étais ravie de retrouver notre voleuse préférée, après le final déchirant du deuxième opus. L’attente a été longue !

Widdershins n’a pas refait surface à Davillon depuis les évènements tragiques qui l’ont poussée à partir et n’a pas l’intention d’y retourner pour l’instant. Ses pas vont la conduire à travers la Galice et, malgré elle, elle va se retrouver mêlée à une intrigue qui la dépasse. Tout semble se liguer contre elle, mais elle s’acharne pour honorer la mémoire d’une personne qui lui était chère. Olgun et Widdershins vont devoir franchir leurs limites et faire preuve d’ingéniosité afin de venir à bout de cette histoire où tout se mêle : politique, rivalités familiales, redoutable troupe de brigands avec selon les rumeurs un sorcier dans ses rangs, etc.
Pendant ce temps-là, à Davillon les choses ne vont pas si bien que l’on aurait pu le croire. La ville est en train de tomber aux mains d’une ennemie puissante et Shins est bien loin de s’en douter…

Je n’ai pas trop voulu résumer, car franchement ce serait dommage de trop en dire. Il FAUT lire ce troisième opus. Je me suis vraiment régalée ! Je trouve que, dans cette saga, les tomes sont vraiment de mieux en mieux. J’avais aimé les deux premiers, mais celui-là était encore au-dessus des précédents.

Je vais commencer par les personnages. Widdershins est vraiment différente. Si elle a toujours son caractère légendaire, son manque de savoir-vivre qui la rend attachante et son sens de l’humour qui m’aura bien fait sourire une fois de plus, elle se montre également plus humaine et plus fragile par moments. Je me suis vraiment sentie plus proche d’elle, plus touchée par ce qu’elle traversait. Malgré la carapace qu’elle a tenté de se construire pour oublier tout ce qui lui était arrivé, on se rend compte qu’elle est bien plus sensible et va même jusqu’à craquer parfois.
Olgun, son dieu de poche, est fidèle à lui-même. Toujours le mot pour rire et pour mettre Widdershins hors d’elle. Je l’ai trouvé plus proche d’elle, à sa façon il est devenu un véritable ami pour la voleuse. Leur connexion se renforce, pour le meilleur comme pour le pire !
Les nouveaux personnages que l’on découvre ici sont tous très intéressants, notamment au sein de la famille que Shins va tenter d’aider contre le gré de la plupart de ses membres. Un jeune noble en particulier – que je ne nommerai pas pour préserver la surprise – était franchement attendrissant malgré sa maladresse.

La plume d’Ari Marmel est toujours aussi agréable et juste. Il sait nous entrainer dans le feu de l’action et faire palpiter notre cœur au même rythme effréné que celui de Widdershins.

Je suis toujours agréablement surprise par les intrigues complexes et passionnantes que l’auteur arrive à créer et celle-là ne faisait pas exception. Il introduit quelque chose d’énorme pour la suite, mais ce troisième opus ne se contente pas d’être une introduction, c’est bien plus que cela ! Je me suis retrouvée plus rapidement emportée par l’histoire et j’ai été tenue en haleine jusqu’au bout. Il m’a été impossible de poser le livre sans avoir le fin mot de l’histoire ! Dès que j’avais cinq minutes devant moi, j’en profitais pour me plonger dans cet univers à la fois imaginaire et criant de réalité. Du coup, je n’ai absolument aucun point négatif à citer. Si ce n’est pas un véritable coup de cœur, ce n’est pas passé loin et j’ai vraiment hâte de lire la suite ! J’espère que les choses finiront par s’arranger un peu pour Shins et qu’elle décidera enfin de cesser de jouer les loups solitaires !
Je vais m’arrêter là, j’ai vraiment peur d’en dire trop ! Ce n’est jamais facile pour un troisième tome !

En résumé, ce tome est une véritable réussite ! Je l’ai largement préféré aux deux premiers que j’avais déjà beaucoup appréciés. Je me suis laissée emportée par l’histoire et par la justesse des mots d’Ari Marmell. La sensibilité toute nouvelle de Widdershins m’a émue et j’ai adoré retrouver son sens de l’humour et son caractère si particulier. L’auteur m’a bluffée une fois de plus, car je n’ai pas pu deviner la fin, ni même un seul début de piste, avant de l’avoir lue. Bref, j’ai hâte de lire la suite maintenant et je vous le conseille fortement !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire