Dernières chroniques

vendredi 5 juin 2015

L'épreuve, T4 - L'Ordre de Tuer



L’épreuve, tome 4 : L‘Ordre de Tuer
Auteur : James Dashner
Editeur : PKJ
Date de publication : 2 avril 2015
Nombre de pages : 416




Résumé :


Treize ans avant que Thomas entre dans le labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine !

Convaincus qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver ... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.



Mon avis:



Je crois que cette saga n’est définitivement pas faite pour moi…
Je me doute que beaucoup d’entre vous ne seront probablement pas d’accord avec moi, mais je vais vous dire ce que j’en ai pensé, ce que j’ai ressenti lors de ma lecture. Cela n’engage que moi bien sûr, je sais que cette saga a plu à pas mal de monde.

L’Ordre de Tuer se passe de nombreuses années avant le labyrinthe. Je me suis dit que cela allait probablement être intéressant de découvrir pourquoi et comment le virus de la Braise s’est propagé exactement. Nous faisons la connaissance d’un petit groupe : Mark et Trina, deux adolescents qui ont réussi à survivre aux éruptions solaires, ainsi que Alec et Lana, deux ex-militaires, principalement.

Avant de passer à l’histoire en elle-même, je voudrais parler du prologue et de l’épilogue. Le prologue nous montre Teresa juste avant qu’elle parte pour le labyrinthe et l’épilogue Thomas lorsqu’il est enfant, avant qu’il soit arraché à sa mère. Honnêtement, pour moi ces deux passages ne servaient strictement à rien et je me suis demandé ce qu’ils faisaient là, car ils ne font pas de lien direct avec l’intrigue.

Venons-en à l’histoire. Si certains points étaient assez intéressants, je trouve que dans l’ensemble, beaucoup de scènes étaient répétitives. Par exemple lors des bagarres avec les fondus et autres, Mark se retrouve sans cesse dans la même situation, à un tel point que j’en suis venu à survoler quelques paragraphes sans les lire réellement. Certains passages n’étaient pas vraiment crédibles non plus, je pense surtout aux réactions des personnages et parfois même aux circonstances comme lorsque Mark se bat suspendu à l’extérieur du berg…
Mis à part cela, je trouve que s’il y avait pas mal d’action, elle ne servait pas à grand-chose en définitive. Des combats sans réel but ça passe lorsqu’il y en a un peu, mais cela devient lassant à la longue. J’aurais aimé, encore une fois, que certaines choses soient plus creusées. Au final, on n’en apprend pas vraiment plus sur le virus que dans la trilogie. Je m’attendais à des tas de révélations, mais non. Pour moi, ce tome ressemblait en pas mal de points au troisième opus en fait et je crois que c’est réellement ce qui m’a le plus déçue. Je ne vois pas vraiment son utilité puisqu’il nous offre très peu de réponses aux questions que l’on se pose.

Au niveau des protagonistes, je ne me suis pas plus attachée à Mark qu’à Thomas dans la trilogie. Certes, il faut avouer qu’il a du courage et des convictions puisqu’il se bat jusqu’au bout, au-delà de ses limites pour atteindre son but, mais je n’ai vraiment pas été touchée par le personnage en lui même. Idem pour les autres. Je suis donc restée extérieure à l’histoire.

En ce qui concerne la plume, elle était identique à ce que l’on peut découvrir dans la trilogie. Attention, je ne dis pas que c’est mal écrit, car ce n’est pas le cas. Malgré tout, il me manquait un petit quelque chose, peut-être de plus belles descriptions, quelque chose qui me fasse rêver ou, au contraire, qui soit si réaliste que l’on soit obligé d’adhérer. Là du coup cela n’a pas fonctionné sur moi malheureusement.

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, je pense que vous avez saisi mon point de vue. Encore une fois, cette histoire avait un grand potentiel, les idées étaient là et plutôt originales en plus, mais le tout a été mal exploité. L’auteur est resté trop en surface à mon goût. Pour moi, l’action ne suffit malheureusement pas !

En résumé, ce tome est encore une déception pour moi ! Je me suis ennuyée, car j’ai trouvé certaines scènes répétitives. Cela trainait en longueur la plupart du temps et les éléments intéressants n’étaient, à mon sens, pas assez creusés. Les personnages ne m’ont pas touchée et une trop grande distance me séparait d’eux pour que je me sente impliquée dans l’histoire comme je l’aurais souhaité.

Je reste sur mon idée concernant cette saga qui n’est définitivement pas faite pour moi malgré le succès qu’elle a remporté auprès de la plupart des lecteurs !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire