Dernières chroniques

lundi 8 juin 2015

La Sélection, tome 4: L'Héritière


La Sélection, Tome 4 : L’Héritière
Auteur : Kiera Cass
Editeur : Robert Laffont (Collection R)
Date de publication : 7 mai 2015
Nombre de pages : 410




Résumé :


UNE NOUVELLE SELECTION COMMENCE
Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illéa doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle sélection.

A dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'Etat, la Princesse va devoir faire ses choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illéa...





Mon avis:




Quel bonheur de retrouver cet univers !
Je m’étais demandé ce qui pourrait bien ce passer après la fin parfaite que nous offrait le troisième tome de la Sélection. Même si certains diront que ce n’est pas très original d’avoir poursuivi l’histoire avec la fille d’America et de Maxon, la façon dont la sélection arrive, les évènements qui se déroulent, tout est différent de la première trilogie.

Nous découvrons Eadlyn, jeune femme de 18 ans, qui se prépare à régner, une grande première pour le royaume d’Illéa qui n’a toujours connu que des rois. Elle est sûre d’elle et se répète sans cesse qu’elle est la femme la plus puissante au monde. À un tel point qu’elle proclame haut et fort qu’elle n’a pas besoin d’un mari et qu’elle compte bien régner seule. Malgré cela, elle aime ses parents plus que tout au monde. Lorsque ceux-ci lui demandent si elle veut bien être l’enjeu d’une nouvelle Sélection afin de faire diversion tandis qu’ils cherchent une solution dans le but d’améliorer la situation au sein d’Illéa, elle n’aura d’autre choix que d’accepter, non pas pour son peuple, mais pour ménager son père qui semble plus accablé que jamais. Elle accepte, oui, mais pas sans conditions cependant…
En tout cas, la Sélection lui réservera bien des surprises et pas que des bonnes malheureusement.

Lorsque j’ai découvert Eadlyn dans les premières lignes, j’ai d’abord eu peur de la détester à cause de son caractère. Elle est vraiment imbue d’elle-même, la princesse par excellence en somme. Mais on se rend vite compte que son attitude est en fait une carapace. Elle est en réalité sensible et attachante. Si elle ne veut pas tomber amoureuse d’un homme, elle n’est pas incapable d’aimer pour autant et elle le prouve quand elle est en compagnie de sa famille. J’ai adoré la relation qu’elle entretient avec ses trois frères, surtout avec son jumeau. Ils sont tous très proches les uns des autres.
Parmi les sélectionnés, il y a pas mal de personnalités différentes. Certains sont très attachants ! J’ai une petite préférence pour Kile, ainsi que pour Erik, même s’il ne fait théoriquement pas partie des sélectionnés (normal que je l’aime bien, il parle finnois en plus !). En parlant de finnois, un aparté pour souligner le travail de l’auteur. Je ne sais pas si elle parle cette langue, mais en tout cas j’ai réellement apprécié les petites phrases en finnois lorsqu’Henri s’exprime. Ça donne plus de réalisme ! Et je sais par expérience que c’est une langue très compliquée, alors bravo !
Bref, parmi ces jeunes hommes il y en a pour tous les goûts et parfois même quelques goujats ! Fort heureusement, la future reine est très bien entourée, notamment par son père qui remuerait ciel et terre pour la protéger.

En ce qui concerne l’histoire, j’ai réellement apprécié de me retrouver de l’autre côté, découvrir la Sélection du point de vue de l’héritière et non des candidats. Cela change radicalement les choses et on se rend compte que c’est loin d’être une partie de plaisir pour elle. Elle a tellement de choses à gérer et ne peut pas simplement se laisser aller et vivre pleinement cette expérience comme eux. Non, chacun de ses actes est analysé par les journalistes et le peuple. Le pire c’est que souvent lorsqu’elle croit bien faire, elle s’attire les foudres de son peuple qui interprète parfois mal ce qu’elle fait.

J’ai adoré retrouver certains anciens personnages également, dans leur nouvelle vie comme America, Maxon, Marlee, Lucy et Aspen. Ils sont peu présents, mais leurs petites apparitions étaient bien agréables.

Du coup, je me rends compte que je n’ai absolument aucun point négatif à citer. J’ai adoré ce roman qui est dans la lignée exacte des trois précédents. Si certains avaient peur qu’il soit « de trop », détrompez-vous et lisez-le sans crainte !

Pour finir, la plume est fluide, agréable, envoûtante. L’auteur sait nous transporter dans son monde avec des personnages hauts en couleur et réalistes. Bref, un vrai régal !


En résumé, un véritable coup de cœur une fois encore ! Décidément, cette saga est vraiment parfaite ! Eadlyn sous ses airs d’enfant gâtée est vraiment touchante et attachante, ainsi que mes candidats chouchous. Le fait de découvrir la Sélection depuis l’autre côté, de revoir certains personnages, tout cela est vraiment appréciable. Bref, j’ai adoré et je sens que le temps va être long jusqu’à ce que la suite arrive !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire