Dernières chroniques

vendredi 27 février 2015

L'Esprit du Dragon


Chroniques de Shaa'l
Tome 1: L'esprit du Dragon
Auteur: Anne Muller
Editeur: Editions Etherna



Résumé:


Éloigné de sa famille pour son propre salut dès sa plus tendre enfance, le jeune zéphyr devra apprendre, écouter et comprendre son destin pour devenir l’un des plus grand Rêveurs d’Etherna. Malgré les perversions et les complots dont il est indirectement victime, il devra s’élever et trouver le chemin qui mène vers ce qui l’attend. La route est longue. Les épreuves multiples et les traumatismes nombreux. Repoussé par les pro-dragons à cause de ses origines religieuses, renié par les siens pour avoir été éclaboussé par le mal incarné, parviendra-t-il à dépasser la haine et la rancœur qui coule dans ses veines et accepter sa véritable nature? Rêveur. Âme corrompue par la malfaisance des grands dragons de lumière ou clairvoyant prophète né pour guider les mortels vers la paix et la véritable solidarité ?

Rien n’est joué. Le pari est osé et la victoire, des plus improbables.



Mon avis:




Ce livre m'a tout de suite attirée, même si la Fantasy n'est pas mon genre favori à la base et que cette histoire est tirée de l'univers d'un jeu de rôle auquel je ne connais absolument rien. Mais j'ai eu envie de tenter l'aventure tout de même, ce qui a été un sacré défi à relever.

Je dois dire qu'au début j'ai un peu paniqué en lisant les premières pages, très descriptives de la création d'Etherna – le monde que l'on découvre à travers cette histoire. Pourtant, c'était très instructif et important pour bien nous situer dans l'histoire par la suite. J'avais un peu l'impression de lire un véritable récit mythologique comme l'Edda ou le Kalevala.
Viennent ensuite quelques informations sur les races qui peuplent Etherna. Je les ai trouvées originales, une bonne surprise pour une « non-initiée aux jeux de rôles » comme moi. Cela change des créatures habituelles telles les elfes, les nains et autres sorciers etc.
C'est à partir de là que débute l'histoire à proprement parler. Au début j'ai été complètement perdue. Chaque chapitre nous présente différents personnages – aux noms assez difficiles à mémoriser – de différentes castes avec différentes ambitions. Je dois dire que j'ai mis pas mal de temps avant de m'immerger complètement dans cet univers. Peut-être qu'un habitué de Dragondead y aurait tout de suite retrouvé ses marques, mais moi j'ai mis plus de temps avant de me laisser emporter.

J'ai vraiment adhéré à l'histoire au bout d'une centaine de pages. Le décor est bien planté à partir de là et on découvre enfin notre personnage principal Isthlën – un jeune zéphyr qui sera rebaptisé Shaa'l par la suite – dont le destin s'est mit en marche à la suite d'évènements tragiques.
C'est le premier personnage auquel je me suis réellement attachée, au moment où l'arak nommé Pense-Vent le conduit dans une nouvelle famille, pro-dragons c'est à dire tout le contraire de la sienne qui était pro-dieux, au cœur du village d'Aschalabys où il sera traité en paria et vivra une vie difficile et de solitude totale. J'ai bien aimé également le personnage d'Ilou, la sœur adoptive de Shaa'l. C'est une jeune mage attachante qui sait ce qu'elle veut et comment faire pour l'obtenir. Sinth'oë, le grand frère d'Ilou, devient également attachant au fil du récit.
J'avoue que j'avais hâte à chaque fois de retomber sur les chapitres qui parlaient de ces personnages. J'ai eu plus de mal à adhérer aux histoires de personnages comme Albins ou Löh que seul le pouvoir intéressent, mais bon il faut bien des « méchants » dans l'histoire et eux, parmi d'autres, tiennent parfaitement ce rôle.
J'ai également été agréablement surprise par l'évolution d'Alenstidh, un personnage qui prend un virage à 180° et qui gagne en importance au fil du récit. On sent qu'il accomplira de grandes choses par la suite, si le destin ne le rattrape pas avant... Je ne peux malheureusement pas en dire plus, pour ne pas spoiler l'histoire mais j'ai adoré l'amitié naissante entre ce personnage et les deux autres qui l'accompagnent dans la dernière partie de l'histoire.

Ce que j'ai apprécié : Les chapitres assez courts qui créent un véritable dynamisme et, de ce fait, évitent l'ennui. La plume de l'auteur et son écriture fluide et agréable.

Ce que j'ai moins aimé : le fait qu'il y ait peut-être un peu trop d'informations d'un coup au début, ce qui rend le tout assez difficile à digérer.
Le fait aussi de devoir « tenir bon » jusqu'à une centaine de pages pour être vraiment emporté par l'histoire.

En résumé : Malgré un début difficile qui, je l'avoue, a bien failli me décourager à plusieurs reprises, j'ai tout de même été emportée par l'histoire et touchée par certains personnages dont Shaa'l, notre héros. Je pense que je lirai la suite car je suis curieuse de savoir quelles épreuves lui réserve encore le destin qui n'a déjà pas été clément avec lui jusqu'à présent !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire