Dernières chroniques

mercredi 25 février 2015

Le secret de l'inventeur



Le secret de l'inventeur - Andrea Cremer
Editeur: Lumen Editions
Date de publication: 12 février 2015






Résumé:



Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…
Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.
Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !
Rébellion est le premier tome du Secret de l’inventeur, la nouvelle trilogie steampunk d’Andrea Cremer, l’auteur du best-seller international Nightshade, plusieurs fois classée dans les listes des meilleures ventes du New York Times. Monstres d’acier, magie vaudou et automates maléfiques, elle a su tisser un univers d’une grande richesse où brille une héroïne née pour mener la lutte !




Mon avis:




Lorsque j'ai vu la couverture, puis le résumé, j'ai tout de suite su que ce livre avait de fortes chances de me plaire. J'aime beaucoup le steampunk et j'étais ravie de pouvoir découvrir une nouvelle histoire de ce genre.

Dès le départ, j'ai trouvé le cadre original. Cette fois-ci l'histoire ne se déroule pas en Europe – comme la plupart du temps avec le Steampunk – et à une période pour le moins inhabituelle. Nous nous retrouvons donc en Amérique dans un XIXème siècle alternatif. Les États-Unis n'ont jamais vu le jour et l'empire Britannique règne en maître.
Nous faisons la connaissance de Charlotte, un personnage que j'ai tout de suite appréciée pour son cran et son caractère explosif. Elle vit avec d'autres enfants cachés dans les catacombes, un immense réseau de grottes souterraines. Les enfants des rebelles s'y cachent jusqu'à leurs 18 ans, âge où il pourront sortir affronter le monde et se battre aux côtés de leurs parents. Au début de l'histoire, elle tombe sur un jeune homme de son âge, perdu dans la forêt et tentant tant bien que mal d'échapper à un pot de rouille, ces robots chargés de ramener fuyards et rebelles jusqu'à la ville. Elle va prendre la décision de le mener aux catacombes et c'est cet acte qui entraînera toute la suite de l'histoire.

De nombreuses intrigues arrivent au fur et à mesure, ce qui fait qu'on ne peut absolument pas lâcher le livre une fois commencé ! Les personnages sont tous différents avec chacun leur propre caractère, ce qui les rend tous utiles et attachants. On découvre à travers Charlotte le monde extérieur, un univers complexe et parfaitement maîtrisé. J'ai particulièrement apprécié New York, ici devenue une citée flottante, inaccessible à ceux qui n'ont pas les moyens de payer leur entrée – car on y arrive soit en dirigeable luxueux, soit par la grande roue dont l'accès est payant.
L'autre lieu qui m'a vraiment plu, même si on ne le découvre pas vraiment en profondeur, c'est la Ruche. Ce nom est particulièrement approprié et rend cet endroit encore plus intrigant. Je sens que nous n'avons pas fini d'entendre parler des mystères qu'elle abrite.
En ce qui concerne l'histoire à proprement parler, mon seul bémol c'est que je l'ai trouvée un petit peu longue a démarrer. Mais bon, c'est un premier tome et c'est normal qu'avec un univers comme celui-là, il y ait besoin d'une assez longue mise en place pour que le lecteur s'approprie cet environnement particulier. Ce qui a réellement bien fonctionné sur moi, d'ailleurs. J'étais totalement prise dans le feu de l'action une fois que les choses sérieuses ont commencé et je n'ai pas vu passer les dernières pages. Action et rebondissements étaient réellement au rendez-vous et il y a tout un tas de choses que je n'avais pas vues venir !

Il y a beaucoup d'autres choses que j'aimerais dire sur cette histoire mais je ne le ferai pas car je risquerais d'en dire trop. Je vais simplement ajouter que j'ai réellement apprécié le contraste entre nos rebelles et la société dans laquelle ils se retrouvent immergés à la fin…
En résumé, cette histoire est originale, addictive et surprenante : un véritable coup de cœur. L'auteure a su réinventer l'histoire à sa sauce et ça fonctionne tellement bien que je m'y suis vraiment crue ! J'ai vécu aux côtés de Charlotte, frissonné, pleuré, rit avec elle et c'est vraiment avec regrets que j'ai refermé le livre à la fin. J'aurais tant aimé pouvoir poursuivre indéfiniment ! Vivement la sortie du tome 2 ! 





3 commentaires:

  1. Je n'ai pas trop l'habitude du style Steampunk. Cette couverture m'a tapé dans l'oeil. Elle est vraiment sublime. Je me suis laissée tenter. "Le secret de l'inventeur" est dans ma PAL. J'ai prévu de le lire juste après fini ma lecture en cours. J'espère qu'il me plaira autant qu'à toi :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, la couverture est sublime.
    ce livre me tente depuis sa sorti, toujours pas sauter le pas
    en tout cas ton avis me donne envie d'aller l'acheter de suite

    RépondreSupprimer
  3. Cette saga est juste géniale. C'est avec elle que j'ai ouvert les portes du steampunk. Depuis je ne lâche plus ce genre

    RépondreSupprimer